Les accordages alternatifs en guitare


Les accordages alternatifs en guitare

 

 

De nombreux guitaristes considèrent comme un fait acquis qu'une guitare doive impérativement s'accorder en E A D G B E. Cet accordage dit "standard" facilite en effet les doigtés d'un très grand nombre d'accords et de gammes, c'est pourquoi il est devenu l'accordage de référence.
Néanmoins, il faut garder à l'esprit qu'il ne s'agit que de l'une des innombrables manières d'accorder une guitare !

Depuis la Renaissance, les musiciens pratiquent la scordatura, c'est-à-dire l'altération de l'accordage traditionnel de leurs instruments à cordes.
Le fait de monter ou d'abaisser la hauteur de certaines cordes permet de nouveaux doigtés et de nouvelles sonorités parfois surprenantes.
Autant dire que cette technique ouvre des horizons passionnants pour les guitaristes en quête de fraîcheur !

Dans cet article, je vais vous expliquer comment « désaccorder » votre instrument fétiche dans les règles de l'art, puis donner un aperçu des accordages alternatifs les plus populaires à la guitare.

 

 

 

MAIS AVANT, UN MOT SUR LE DESACCORDAGE

 

En désaccordant votre instrument, vous allez modifier la tension normalement prévue pour les cordes et le manche.

Tant que vous diminuez la tension d'une corde, tout va bien ! Le seul risque, c'est de finir avec une corde trop molle, et donc inconfortable à jouer. On peut remédier à ce problème facilement en installant une corde à tirant plus épais, ce qui permet de gagner en stabilité.

C'est lorsque vous augmentez la tension d'une corde que les choses se compliquent... Elle devient de plus en plus rigide, ce qui rend le jeu difficile, et peut même finir par provoquer la rupture de la corde !
Quant au manche de votre guitare, il peut ne pas apprécie cette tension supplémentaire et finir par se déformer sur la durée...
Pour éviter ces inconvénients, vous pouvez commencer par installer une corde au tirant moins épais, qui restera souple plus longtemps qu'une corde à fort tirant.


Une autre technique consiste à abaisser au préalable d'1 ton la hauteur de toutes les cordes, ce qui laisse ensuite plus de marge pour en monter une.
Il existe également les capodastres Fretlocks ou SpiderCapo, qui permettent de monter uniquement la hauteur de la corde de votre choix directement sur le manche, sans avoir besoin de toucher aux mécaniques !


Quoi qu'il en soit, évitez de tendre une corde de plus de 2 tons, et ne laissez jamais votre instrument accordé ainsi sur le long terme.

 

 

 

TYPE D’ACCORDAGE #1 : LES "DROP-TUNINGS"

 


Les accordages alternatifs qui appartiennent à ce groupe consistent à abaisser la hauteur d'une ou de plusieurs cordes.

 

 

1/2 TON

 

 

 

Ces deux accordages consistent à baisser d'1/2 ton la hauteur de toutes vos cordes. Vous conservez ainsi tous les doigtés d'un accordage standard, mais avec un son plus grave. C'est en quelque sorte un peu comme installer un capodastre, mais dans le sens inverse !


Le principal intérêt est d'obtenir un son lourd et puissant, qui convient parfaitement au rock, au hard rock et au heavy metal, en particulier avec un son distordu ! Jimi Hendrix s'accordait toujours ainsi.
Ce type d'accordages peut également être utile si vous voulez laisser plus d'amplitude à un chanteur doté d'une voix très grave.

 

 

1 TON

 

 

 

 

La même chose que plus haut, mais avec un effet encore plus prononcé !

 

 

 

DROP D

 

Accordage de la guitare en Drop D

 

 

Cet accordage consiste à baisser d'un ton uniquement la corde la plus grave de la guitare. Le son devient plus lourd, avec plus de fréquences basses. En outre, il devient possible de réaliser un power chord sur les 5ème et 6ème cordes en se servant uniquement de l'index !!!! Cette particularité très intéressante fait du Drop D un accordage de premier choix dans le métal ("Killing In The Name" Rage Against The Machine, "Beautiful People" Marilyn Manson...) et le grunge ("Black Hole Sun" Soundgarden, "Heart Shaped Box" Nirvana...).


Bien sur, pour encore plus de puissance, rien ne vous empêche de combiner le principe du Drop-D avec l'un des deux accordages vus plus haut ! Vous obtiendrez alors un Drop Db, voire un Drop C... Des groupes comme Korn ont bâti leur carrière sur ce genre d'accordage extrêmement grave.


Sachez aussi qu'il existe des mécaniques spéciales, dotées d'un petit levier, qui permettent de passer en Drop-D instantanément ! C'est très pratique pour changer d'accordage à la vitesse de l'éclair entre deux morceaux, voire même au milieu du même morceau !

 

 

 

DOUBLE DROPPED D

 

 

Accordage de la guitare en double drop D





Poussant la démarche du Drop D un cran plus loin, certains choisissent de baisser d'un ton la corde de Mi grave ainsi que la corde de Mi aigi !


Cet accordage, très populaire dans la musique traditionnelle irlandaise, a aussi trouvé ses adeptes dans le monde du rock ("The Loner" Neil Young, "Going To California" Led Zeppelin...).


Les doigtés traditionnels de la guitare s'en trouvent quelque peu modifiés, mais le son de la guitare gagne en plénitude et en richesse, surtout lorsqu'on gravite autour de l'accord de D.

 

 

 

 

 

TYPE D’ACCORDAGE #2 : LES "OPEN TUNINGS"

 

Les accordages appartenant à ce groupe consistent à abaisser et/ou à monter la hauteur d'une ou de plusieurs cordes, de manière à ce que toutes les cordes à vide jouées en même temps produisent un accord.


La tonique, la tierce ou la quinte de l'accord est souvent doublée, voire triplée, ce qui créé une magnifique résonance et un son particulièrement riche, impossible à obtenir autrement !

Les open-tunings facilitent grandement la réalisation de l'accord qui leur donne leur nom : en effet, il devient possible de jouer cet accord en se servant juste d'une main (quelqu'un a dit Keith Richards ?) ! Ils offrent aussi la possibile de transposer cet accord le long du manche en faisant un simple barré avec l'index, ce qui est, vous en conviendrez, particulièrement commode !

Bref, les open tunings offrent beaucoup d'avantages, c'est pourquoi ils sont prisés par de nombreux guitaristes blues, folk ou rock, en particulier ceux qui utilisent un bottleneck !
En revanche, ils diffèrent totalement de l'accordage standard et demandent d'assimiler de nouveaux doigtés.

 

 

"VESTAPOL TUNINGS"

 

On désigne sous ce nom les open tunings de D et de E. Ces deux accordages sont en fait la même chose, mais à deux hauteurs différentes. Vérifiez, vous verrez, c'est le même schéma d'intervalles entre chaque corde !


Pour la petite histoire, le terme "Vestapol" serait lié à un morceau de musique en Open D, populaire au 19ème siècle, "The Siege Of Sebastopol".

 

 

 

OPEN DE D

 

L'accordage pour guitare en open de d

 

 

L'open de D, très populaire à la guitare, possède une sonorité celtique envoutante ! Ses trois cordes à vides accordées en D résonnent de manière sympathique et donnent un effet "bourdon" qui n'est pas sans rappeler la cornemuse ou la vieille à roue.


De très nombreux morceaux utilisent cet open tuning : "Big Yellow Taxi" (Joni Mitchell), "Paris Texas" (Ry Cooder), "Scarborough Fair" (Simon & Garfunkel=, "Blood On Tracks" (Bob Dylan), etc...

A noter que l'Open de D possède sa variante modale, le D A D G A D. Il s'agit du même accordage, mais avec la 3ème corde qui reste accordée de manière standard. Jimmy Page a abondamment utilisé cet open tuning à l'ambiance si particulière au sein de Led Zeppelin, notamment sur les morceaux "Black Mountain Side" et "Kashmir" !

 

 

 

OPEN DE E

 

L'accordage pour guitare en open de e

 

 

Une variante de l'Open de D, basée cette fois-ci sur l'accord de E.


Exemple de morceaux célèbres : "Sitting On The Dock Of The Bay" (Otis Redding), "Little Martha" (Allman Brothers Band), "Statesboro Blues" (Blind Willy McTell), etc...


Attention, avec cet accordage il faut augmenter la tension des cordes, donc allez-y en douceur !...

 

 

 

 

"SPANISH TUNINGS"

 

Sous ce terme sont regroupés les Open de G et de A, qui sont le même accordage mais à deux hauteurs différentes. Le nom proviendrait d'un morceau en Open de G, populaire au 19ème siècle, "Spanish Fandango".

 

 

 

 

OPEN DE G

 

L'accordage pour guitare en open de g

 

 

Cet open tuning est fortement lié au blues et à toutes ses musiques dérivées, en particulier celles qui privilégient le jeu au bottleneck.


On rencontre fréquemment cet accordage régulièrement chez des artistes tels que Robert Johnson, John Lee Hooker ou encore Son House. Plus proche de nous, on peut entendre la sonorité si particulière de l'open de G dans "Braun-y-aur" (Led Zeppelin), "Electricity" (Joni Mitchell), "Fearless" (Pink Floyd) ou "Running On Faith" (Eric Clapton).


En retirant complètement la corde la plus grave de la guitare, on obtient l'accordage à 5 cordes G D G B D cher à Keith Richards, qu'il a utilisé dans moult morceaux des Rolling Stones : "Honky Tonk Women", "Brown Sugar", "Start Me Up", "Can't You Hear Me Knockin"...

 

 

 

 

OPEN DE A

 

L'accordage pour guitare en open de A

 

 

 

Une variante de l'Open de G, qu'on entend parfois chez John Lee Hooker et Lightnin’ Hopkins.


Attention aux cassages de corde, ici on augmente leur tension !!

 

 

 

 

OPEN DE C

 

L'accordage pour guitare en open de c



Cet accordage alternatif n'appartient ni au groupe des "Vestapol tunings", ni à celui des "Spanish tunings".


On l'entend dans les morceaux suivants : “Townsend Shuffle” (William Ackerman), “Can’t Get Enough” (Bad Company), "Breakin' Down" (Ben Harper), "Most High" (Page & Plant), "Friends" (Led Zeppelin)...

 

Les open tunings que nous venons de voir gravitent tous autour d'un accord majeur. Sachez qu'il existe également des open tunings basés sur un accord mineur, tel que l'Open de Dm que l'on peut entendre par exemple sur le morceau "Devil Got My Woman" de Skip James. Pour l'obtenir, il suffit de partir de l'Open de D et d'abaisser la troisième corde d'un demi-ton supplémentaire (D A D F# A D devient D A D F A D).

 

 

Enfin, des artistes de rock expérimental tels que Robert Fripp ou Sonic Youth ont utilisé au cours de leur carrière des open-tunings totalement déjantés, jugez plutôt : G G D D D# D#, F# F# G G A A, voire même ... E E E E E E !!!!!!
Inutile de préciser qu'il vaut mieux disposer d'un solide stock de cordes de rechange avant de se lancer dans ce genre d'accordage de haute voltige ! :)

 

 

 

CONCLUSION

 

Les accordages alternatifs constituent une inépuisable source d'inspiration ! Ils permettent de dépoussiérer votre jeu, lorsque vous commencez à tourner en rond avec toujours les mêmes positions d'accords... Alors pourquoi s'en priver ?
Vous pouvez même créer votre propre accordage particulier, auquel personne n'aura pensé avant vous ! La seule limite, c'est votre imagination !
A vous de jouer :)

 

 

 

Rédacteur : Sylvain Peter

 


par Raff Dylan

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Soyez le premier à réagir :)


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours