Le Pull-off en guitare


Le Pull-off en guitare


Après notre entrée en matière sur la technique du Hammer, nous allons passer à sa petite (ou grande) sœur avec le Pull-Off, qui est, pour schématiser, le parfait inverse. Nous allons voir en quoi elle consiste, et surtout comment la jouer proprement.

 

LE PULL-OFF, DEFINITION

Dans un article précédent, nous avions parlé du Hammer-on. Pour rappel, il s'agit d'une technique de legato (de liaison de notes), pour jouer une note plus aiguë et sur la même corde que la précédente mais sans avoir à gratter à nouveau. Le pull-off est la technique complémentaire car elle sert également à lier 2 notes mais cette fois la seconde note est plus grave que la précédente. Elles doivent, dans ce cas aussi, être sur la même corde.

Le pull-off est une technique de jeu à la guitare. C'est une technique de legato ce qui implique qu'on ne grattera pas avec le médiator ! C'est le plus important à comprendre, quand on pratique le pull-off il ne faut pas gratter la corde.

Cette technique permet de jouer une note sur une corde sur laquelle on a déjà attaqué pour une autre note. Comme dit au début de l'article, la note jouée par le pull-off est forcément plus grave que la première.
To Pull veut dire « tirer », c'est une bonne indication à nouveau pour comprendre cette technique, oui on va tirer la corde.

Comme toutes les techniques de liaison le son y est plus doux car la note n'a pas l'attaque du médiator. C'est intéressant de maîtriser ces techniques parce qu'elle change la dynamique de votre jeu et donne donc plus de profondeur à tout ce que vous faites, autrement dit ça contraste plus que si vous ne faisiez que gratter toutes les notes.
Cette technique nécessite une bonne puissance c'est à dire de la force mais surtout déployée dans un temps le plus court possible. Donc vous n'avez pas besoin d'avoir des troncs d'arbre à la place des doigts si vous êtes réactifs et rapides.

Je vous propose d'écouter les mêmes notes une fois en aller-retour (tout sera gratté) et la fois suivante avec des pull-off.
Ecoutez bien la différence entre les 2 techniques :

Plan A/R : 


Plan Pull-off : 

 

COMMENT FAIT-ON UN PULL-OFF ?

Le principe est complémentaire au hammer-on, cette fois au lieu de taper la note jouée on va tirer la corde avec le doigt qui appuyait la première note et ça fera vibrer la corde qui donc résonner sur le doigt qui reste appuyé. Oui, car pour bien faire le pull-off 2 doigts doivent être appuyés avant de le faire : le doigt qui va tirer la corde et qui a déjà sonné et la doigts sur la note qui va sonner par le pull-off.

Remarquez bien que c'est le contraire du hammer-on : dans le hammer-on on commence avec un doigt appuyé sur la corde et on finit avec 2 doigts appuyés sur la corde et pour le pull-off, on commence avec 2 doigts et on finit avec un seul.

Il est important de laisser le deuxième doigt appuyé sur la corde pour que la vibration persiste, ce qui permettra à la note tirée de résonner facilement.

Donc le pull-off peut se faire avec le majeur, l'annulaire ou l'auriculaire mais pas l'index car un doigts doit toujours rester appuyé et il n'y a aucun autre doigt entre votre pouce et votre index. (oui, on révise l'anatomie là encore aussi)

La corde est tirée normalement de façon parallèle au plan de la touche, c'est la façon optimale de faire sonner la corde. Néanmoins, il est compliqué de le faire sans toucher une autre corde (sauf pour le cas de la corde de mi aiguë). Alors je vous conseille de monter légèrement le doigt en le faisant pour éviter la corde derrière. Essayez de lever au minimum pour avoir le maximum de force quand vous tirer.

C'est une des grosses difficultés de cette technique, calibrer l'angle pour bien tirer la corde.
Un autre problème se pose également, vous vous en rendrez compte bien vite c'est comment attraper correctement la corde. Normalement si votre doigt qui tire est bien posé (bien vertical), un peu de peau de votre doigts doit dépasser de la corde et c'est ce petit bout de peau qui accrochera la corde et permettra de bien faire vibrer la note.

Si cette technique vous intéresse, retrouvez notre cours dédié au Hammer-on, disponible dans le cursus 5 : APPRENDRE LA TECHNIQUE DU PULL-OFF.

 

QUELQUES EXEMPLES « CONNU » DE PULL-OFF

Je vous propose d'écouter quelques solos et riff contenant du pull-off, n'oubliez pas les techniques de liaison sont notées avec une accolade au-dessus (sur les partitions ou les tablatures). Il est courant de rajouter P.O (Pull-Off) pour préciser la technique au dessus de l'accolade.
Il est à noter que c'est une technique qui complète très souvent le hammer-on.


Le riff de Back in Black d'AC/DC :




Exemple 1 pour comprendre le pull-off

 

Le solo de Sultans of swing de Dire Straits :



Exemple 2 pour comprendre le pull-off

Le solo de In too deep de Sum 41 :



Exemple 3 pour comprendre le pull-off

 

EXERCICES SUR LE PULL-OFF

Maintenant je vais vous proposer différents exercices pour vous familiariser avec cette technique. Comme cette technique est complémentaire au hammer-on, les exercices que nous allons voir sont forcément complémentaires à ceux de l'article sur le hammer-on. Les difficultés restent proches mais les sensations sont très différentes. Il faut vraiment les penser et les travailler comme d'autres exercices. Les exercices vont monter en difficulté :


EXERCICE 1

Dans cet exercice nous allons commencer à explorer les bases du pull-off. On va gratter à chaque fois la première note mais la note qui suit ne devra pas être grattée :

  • Les notes sur la case 6 doivent être jouées avec le majeur
  • Les notes sur la case 7 doivent être jouées avec l'annulaire
  • Les notes sur la case 8 doivent être jouées avec l'auriculaire

 
Exercice 1 pour apprendre le pull-off

Chaque mesure peut-être répétée, je vous invite d'ailleurs à le faire. Vous n'êtes absolument pas obligé d'enchaîner les mesures. Travaillez le d'abord lentement mais toujours quand vous percutez, vous y mettez toute votre puissance.

Bien évidemment, vous pouvez le faire sur d'autres cases, le faire aussi en remontant les cordes, en gros comme d'habitude vous pouvez tout à faire réadapter l'exercice.


EXERCICE 2

Dans cet exercice nous allons renforcer les doigts pour le pull-off. Pour ça, nous allons répéter les pull-off, sur chaque corde et sur chaque doigt. Je vous conseille de les faire en rythme pour le début puis dès que vous êtes à l'aise vous les faîtes comme des trilles (l'enchaînement le plus rapidement possible de 2 notes).

Exercice 2 pour apprendre le pull-off

On utilise les mêmes doigtés que dans l'exercice précédent. Attention à ne pas confondre avec les hammer-on et justement faire les 2.
Là encore, je vous invite à répéter chaque mesure et là aussi vous n'êtes pas obligés d'enchaîner les mesures, vous pouvez tout à fait faire une coupure entre chaque mesure.
Et cette fois aussi, vous pouvez (et c'est même conseillé) changer de cordes et/ou de cases pour le tester dans plusieurs configurations.


ATTENTION bis : Le pull-off répété peut provoquer des tendinites à force, donc faîtes cet exercice à chaud et quand vous sentez que ça tire, ralentissez voire même stoppez et passez à une autre technique ou à tout simplement autre chose.


EXERCICE 3

Dans cet exercice nous allons commencer à aborder le changement de cordes, sur le même écart. Cet exercice se fait bien en rythme, sur celui-là comme sur les précédents, quand vous serez à l'aise, vous pourrez changer le débit. Là il est présenté en croches mais vous pouvez vous amusez à le faire en triolets ou en doubles croches (ou avec d'autres débits mais c'est déjà pas mal avec ceux que nous avons évoqué)

Exercice 3 pour apprendre le pull-off

Là encore, la difficulté va être donc le changement de cordes et la précision de la main droite.
Garder le même débit va être aussi une chose à surveiller. Vous remarquerez que l'attaque se fait toujours sur le 8 (donc sur l'auriculaire) donc une note sur 2, c'est le genre de repère qui peut vous aider à vous caler rythmiquement pour les 2 premières mesures. Ensuite le temps sera sur le 7 (annulaire) puis le 6 ( le majeur).
Sur cet exercice vous pouvez faire des coupures toutes les 2 mesures (dès que ça change de doigts) mais je vous invite à tout enchaîner dès que vous le pouvez même si c'est lentement


EXERCICE 4

Dans cet exercice nous allons continuer ce que nous faisions dans l'exercice précédent, c'est à dire que nous allons cumuler le changement de cordes et les pull-off. Les plans sont pensés par «descente». Je n'ai pas listé toutes les combinaisons possibles pour les changements de doigts mais vous pouvez tout à fait en faire de nouvelles. Le débit peut être là aussi changé par contre essayez de tout faire au métronome, ce genre d'exercices commencent à devenir très concret quant à son utilisation possible (bien évidemment pas les descentes en entier) dans des morceaux.

Exercice 4 pour apprendre le pull-off

Sur cet exercice, vous risquez d'avoir tendance à accélérer sur les dernières cordes, essayez de bien conserver le débit initial (et de vous aider du métronome). Profitez-en également pour vérifier la constance du débit : les notes tirées par le pull-off sont souvent plus en avance qu'elles ne le devraient.


EXERCICE 5

Pour ce dernier exercice nous allons directement exploiter la gamme pentatonique en la cumulant avec les pull-off. C'est un exercice assez courant mais néanmoins très efficace et qui enrichit le jeu. Les positions à 2 notes par corde de la gamme pentatonique se prêtent très très bien aux techniques de legato (comme on l'a vu avec le hammer-on). Et c'est bien ce que nous allons voir. La montée est dans la continuité de ce que nous avons vu jusqu'ici, le retour par contre, car un peu les codes mais reste très intéressant et plus original que la montée.

Exercice 5 pour apprendre le pull-off

Les conseils que j'ai à donner sur cet exercice sont les mêmes que sur les autres exercices. Par contre, celui là je vous invite à vraiment vous l'adapter et le tordre dans tous les sens. La gamme pentatonique est un classique à la guitare et ce genre de plan est très efficace, vous pouvez donc en extraire plein d'idées tout aussi efficaces et qui donneront de la personnalité à vos solos ou même simplement à vos mélodies. Faites attention, la montée de cordes (des graves vers les aiguës) en pull-off n'est vraiment pas naturelle mais très pédagogique.

 

CONCLUSION

Nous avons fait un petit tour de cette technique. Si vous voyez beaucoup de similarités avec le hammer-on, c'est tout à fait normal, ce sont 2 techniques proches, complémentaires et souvent combinées. Dans le prochain article nous allons rester sur une technique de liaison (mais pas que) mais qui change des 2 techniques que nous venons de voir : le slide (glissando). A bientôt ;-)

 

Rédacteur : Sophian Alkurdi

 


par Raff de HGuitare

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Soyez le premier à réagir :)


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours