Les power chords


Les power chords


Utilisé avec abondance dans le rock, un accord de puissance, aussi appelé Power Chords, donc, représente l’accord le plus « pauvre » harmoniquement parlant, mais branché à une distorsion, sa simplicité lui confère justement toute sa puissance. Nous allons voir dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce petit qui fait du bruit.

 

QU'EST CE QU'UN POWER CHORD ?

Si on traduit « power chord » on obtient « accord de puissance », terme qui est assez utilisé en français aussi.
On les appelle aussi accord de quinte à cause de leur construction.

Leur construction parlons en ! Les power chords sont des accords qui ne contiennent que la fondamentale, la quinte (juste) et on peut également y rajouter la fondamentale à l'octave supérieure (pas oblogatoire).
Donc, les power chords ne contiennent que 2 fonctions différentes : la fondamentale et la quinte (juste).
Pour la petite histoire et la rigueur, les accords de puissance ne sont pas vraiment (au sens de la définition d'un accord dans la musique) des accords en ce qu’ilne contiennent que 2 notes différentes. Mais ce n'est que du pinaillage, dans le cas de cet article, nous allons appeler ça un accord, ce sera plus simple.

Alors maintenant, expliquons le terme de « puissance », pourquoi accord de puissance ?
Pour ne pas trop rentrer dans les détails, il faut savoir que quand vous jouez une note, vous ne créez pas qu'une fréquence, vous en jouez plusieurs, la fondamentale (oui comme pour les fonctions) qui correspond à la fréquence de base de votre note mais il y aura également d'autres fréquences plus aiguës que l'on va appeler les harmoniques (qui sont des multiples de la fréquence fondamentale).
Et en fait la première harmonique de la fondamentale est son octave (que l'on peut jouer dans le power chord avec l'octave), donc ça va créer une résonance de plus. La 2e harmonique de la fondamentale va résonner avec la 1ère harmonique de la quinte. Il y a d'autres résonances, mais vous avez compris le principe.
En étant à la même fréquence, ces ondes vont se cumuler et c'est ça que nous appelons une résonance. Le son sera donc gonflé, plus puissant !
Vous comprenez donc, le terme d'accord de puissance !


Si ce type d'accords vous tente, rendez-vous dans le cursus 6 pour suivre les 2 cours proporés par Lazy Dalaga :

> VOIR LES COURS SUR LES POWER CHORDS <


COMMENT JOUER UN POWER CHORD ?

Un power chord se joue avec autant de cordes qu'il contient de notes : si on le joue juste avec fondamentale et quinte, nous avons juste besoin de 2 cordes s'il est joué avec la fondamentale en plus à l'octave, il se jouera sur 3 cordes. Logique.
Partons sur celui à 3 cordes, car dans tous les cas si vous voulez le faire avec 2 notes, il vous suffira simplement de retirer la corde la plus aiguë.

Petit rappel : l'accordage standard de la guitare (de la plus grave à la plus aiguë Mi, La, Ré, Sol, Si et Mi) fait que toutes les cordes, n'ont pas le même écart entre elles. Si vous remarquez bien entre la corde de sol et la corde si il n'y a que 4 demis-tons alors que les autres cordes ont 5 demis-tons de différence entre elles. Ce petit détail va être important pour la suite.

Alors donc, revenons-en à notre power chord. Sur 3 cordes les plus graves (accordage standard) il se joue habituellement comme ceci :

Premier exemple d'un power chord

Là nous avons un Power Chords de Sol, autrement appelé un Sol 5 ou (G 5 en écriture anglo-saxonne).
Donc il se joue avec l'index qui fait la corde de Mi grave (ici case 3), l'annulaire fait la case 5 sur la corde de La (c'est la quinte juste) et le petit doigt fait la case 5 sur la corde de Ré (la fondamentale à l'octave).

La guitare étant cet instrument si bien que pour faire un power chord de La, il suffit simplement de décaler vos 3 doigts de 2 cases vers les aigus. Ce qui donnera :

deuxième exemple d’un power chord.

Voici donc un La 5 ! (A 5)

Donc si vous avez bien suivi, on peut faire les 12 power chords existants simplement sur les 3 cordes graves si on le souhaite.
12 power chords car 1 pour chaque note :

Do – Do# (Ré b) - Ré – Ré# (Mi b) - Mi – Fa – Fa# (Sol b) - Sol – Sol# (La b) - La – La# (Si b) - Si  


Mais en pratique, si on doit passer du Mi 5 au Ré 5 par exemple on ne va pas traverser 10 cases, surtout si on a besoin que le changement se fasse vite.
On peut utiliser le même positionnement mais en descendant les doigts chacun d'une corde et on retrouve la même forme sur les corde de La, Ré et Sol.

Voici par exemple un Sol 5 suivi d'un Do 5 sur les cordes de La, Ré et Sol :

troisième exemple d’un power chord

On retrouve donc la même utilisation des doigts à la main gauche : l'index fera la corde la plus grave du paquet, l'annulaire fera la corde du milieu et le petit doigt fera la corde la plus aiguë.

ATTENTION : Nous avons vu 2 Sol 5, mais le second que nous avons vu est plus aiguë que le premier, c'est aussi un Sol 5, même fonction harmonique donc mais comme les notes sont plus aiguës, il va sonner plus aigu.

On peut néanmoins comme je le disais faire parfois le même power chord mais sur les 2 paquets de 3 cordes. Voici le La 5 sur les 3 cordes graves puis sur le paquet La, Ré et Sol et même chose pour le Ré 5.

La 5 en power chord

Ré 5 en power chord
On peut donc voir qu'on peut faire le même power chord sur des paquets différents (les notes restent les mêmes : elles sont toujours à la même hauteur, seul le timbre change car il est lié à la corde).

Maintenant nous allons voir les Power Chords sur les 2 autres paquets de cordes :
                        - Ré, Sol et Si
                        - Sol, Si et Mi

Tout d'abord sur les corde de Ré, Sol et Si, comme la corde de Si n'a que 4 demis-tons par rapport à la précédente (et que les autres cordes c'est 5) il va falloir décaler d'une case le petit doigt :

autre exemple de powerchords

Donc au niveau du placement des doigts, la seule différence est que l'annulaire et l'auriculaire ne seront plus sur la même corde. Ce genre d'accord sur ces cordes demande un peu de souplesse à cause de l'écart entre l'auriculaire et l'index.
Donc nous avons :

  • index : corde Ré
  • annulaire: corde Sol
  • auriculaire : corde Si


Pour les 3 cordes aiguës, nous avons le décalage entre la corde de sol et de si qui décale donc les 2 notes sur les cordes aiguës. Il est assez rare d'utiliser le power chord sur ces cordes là (mais tout à fait possible). Voici des exemples sur ce paquet de cordes  :

Power chord en Si 5 et Mi 5

Donc là on se compte que c'est plus compliqué à jouer, notamment à cause de la souplesse nécessaire pour effectuer l'écart de 3 cases. Cette fois par contre l'annulaire et l'auriculaire sont de nouveaux sur la même case.


Pour les doigts nous avons :

  • index : corde Sol
  • majeur: corde Si
  • auriculaire : corde Mi

Alors pour info, il est possible de jouer certains power chords différemment. Nous avons vu les formes les plus utilisées mais si jamais, je vais vous montrer différentes façons de jouer le La 5 le plus grave (avec les notes aux mêmes hauteurs) :

Power chord en La 5 avec une sonorité plus grave

On peut jouer les power chords en jouant sur les différentes hauteurs de note, mais je vous invite à plutôt vous focaliser sur ce que nous venons de voir. Si vous êtes à l'aise vous trouverez vous même les différentes façons de déstructurer les power chords.


OU ET QUAND UTILISER DES POWER CHORDS ?

Le power chord s'utilise surtout en rythmique. On le retrouve notamment dans beaucoup de styles comme le rock, le metal, le punk, la pop et parfois même le blues. Il est énormément utilisé ! C'est donc un accord à connaître absolument.

Certains groupes se servent de cet accord pour faire des riffs, comme par exemple Blink 182, Deep Purple, Iron maiden, Black Sabbath etc.

Il se prête très bien au son saturé (à la distorsion même) c'est d'ailleurs pour ça qu'il est très présent dans les styles de musique qui utilisent de la guitare saturée.

Pour la petit histoire certains groupes (notamment dans le metal) comme System of a down, Korn, Avenged Sevemfold ou même Deftones s'accordent en baissant d'un ton la corde de mi (Drop D ou autres Drop) grave pour pouvoir exécuter des power chords en barrant les 3 cordes graves avec un seul doigt. Cette technique permet de changer rapidement de power chords et donc de faire des riffs très véloces.

Voici un exemple du même power chord de sol, joué sur un accordage standard puis sur un accordage drop D :

Power chord de Sol 5 en accordage standard

Power chord de Sol 5 en accordage Drop D

On peut donc voir que dans le deuxième cas (accordage Drop D), on n'a besoin que d'un seul doigt pour effectuer les power chords. Imaginez tout ce que vous pouvez faire en terme de changement d'accord en sachant que vous pouvez faire un power chord par doigt.

 

CONCLUSION

Pour conclure, nous avons détaillé le célèbre et surtout incontournable power chord qui est l'accord qui a permis à la guitare de prendre sa place ultra importante dans le monde du rock, notamment. Bon travail ! ;-)

 

Rédacteur : Sophian Alkurdi

 


par Raff de HGuitare

Commentaire(s)


  • Photo de profil : PUNKY61
    PUNKY61

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Punk
      Punk
    • Hguitare style Metal
      Metal
    Pratique et efficace

  • Photo de profil : Alfred Poc
    Alfred Poc

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Acoustique
      Acoustique
    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Tout style
      Tout style
    Photo de profil : Raff de HGuitare
    Raff de HGuitare Staff

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Funk
      Funk


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours