Les pédales d’effet pour guitare


Les pédales d’effet pour guitare

 

La guitare, ça fait de l’effet. Mais pour un effet efficace, la guitare a souvent besoin d’effets. En effet, les effets sont un fait qui fait qu’on ne fait pas sans, ou rarement …

 

Vous jouez de la guitare depuis quelques temps déjà, et vous êtes désormais à la recherche « du son ».

Comment mon guitariste préféré fait pour obtenir tel ou tel son avec sa guitare ?

Sachez que la plupart du temps, il utilise ce qu’on appelle des effets.

 

 

 

 

DES PÉDALES DE GUITARE QUI FONT DE L’EFFET

 

Les pédales d’effets ont pour vocation de modifier le son originel de votre guitare. On en trouve déjà quelques-uns intégré sur les amplificateurs, tels l’overdrive et la reverb, par exemple.

Mais le monde des effets pour guitare est vaste, je vous propose donc un petit voyage dans un univers fait de boutons, de pédales, de câbles, … Quand la Fée Electricité rencontre l’effet du guitariste …

 

 

 

 

ON LES TROUVE COMMENT, TOUS CES EFFETS ?

 

On en trouve donc déjà quelques-uns sur les amplis de guitare. L’overdrive, la tonalité et la reverb étant les plus courants.

On les trouve également en format pédale. On peut ainsi les combiner à loisir, et construire ce que l’on appelle un chaînage (définit le fait de mettre plusieurs effets l’un après l’autre, comme les maillons d’une chaîne). Hésitez pas à aller voir l’article « comment brancher ses pédales d’effets » pour plus d’informations.

 

Les effets de guitare en format pédale traitent le signal de l’instrument de façon analogique, pour la plus grande partie d’entre eux.

On les trouve aussi sous une forme condensée : le multi-effets. Comme son nom l’indique, le multi-effets regroupe une sélection des effets les plus utilisés chez le guitariste. Pratique, car tout passe par un seul outil. Les multi-effets de guitare traient le son de façon généralement numérique.

 

 

LES PÉDALES, C'EST SYMPA, MAIS POUR NE PAS PÉDALER EN GUITARE, VENEZ SUIVRE LES COURS SUR HGUITARE QUI VONT VOUS PERMETTRE DE :

 

- Débuter la guitare, à votre rythme avec des cours structurés passant en revue toutes les étapes pour rapidement maîtriser les fondamentaux de la guitare et être autonome

 

 

 

- Progresser en guitare, si vous avez déjà un petit niveau et que vous voulez allez plus loin dans certaines notions et ainsi élever votre niveau de jeu

 

 

 

 

- Vous spécialiser, si vous avez envie de pousser les concepts d'un stlye de musique en particulier encore plus loin et devenir incollable en Jazz, Blues, Metal, Rock, etc.

 

 

 

 

 

UNE PEDALE GUITARE, CA RESSEMBLE À QUOI ?

 

Toutes les pédales s’activent et se désactivent grâce à un poussoir, sur lequel on appuie avec le pied, ce qui explique le terme de pédale de guitare.

 

On y trouve, dans la plupart des cas :

 

  • Une entrée (« in »), dans laquelle brancher le cordon de sa guitare,

 

  • Tout plein de composants électriques, qui, combinés les uns aux autres, vont modifier le signal d’entrée de la guitare, et donc le son,

 

  • Des tas de boutons et/ou potentiomètres, qui vont vous aider à affiner l’effet désiré, et atteindre « le son » que vous recherchez tant,

 

  • Une sortie (« out ») qui envoie le signal ainsi transformé vers votre ampli.

 

 Les caractéristiques basiques des pédales d'effets

 

 

Tout d’abord construites toutes sur le même gabarit, elles se déclinent désormais en tout un tas de marques, de tailles, de formes, de couleurs, et bien entendu, de contenus …

 

 

 

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE PÉDALES D’EFFETS

 

Les effets pour guitare sont classés en plusieurs catégories, déterminant leurs spécificités, et leurs domaines d’application.

 

 

  1. LES EFFETS DE SATURATIONS

 

Ils sont au nombre de trois, classés ici du moins prononcé, au plus prononcé.

 

 

  • L’effet Overdrive : c’est un des effets que l’on rencontre sur bon nombre d’amplis de guitare. Il permet de mener le signal vers une saturation légère. On l’utilise très souvent dans le blues, ou le grunge, par exemple. C’est un effet de « compromis » entre le son clair et la distorsion.

 

Il avait été créé vers la fin des années 60 pour reproduire le son saturé qu’obtenaient les guitaristes de blues et rock en poussant le volume de leur ampli au maximum, seul moyen, à l’époque d’obtenir ce type de son.

 

La pédale Overdrive Pro ITube Screamer TS808 de Ibanez
la mythique pédale d’Ibanez : Overdrive Pro ITube Screamer TS808

 

 

  • L’effet Distorsion : cet effet, c’est, en quelques sortes, un super overdrive. Elle permet en effet d’obtenir un son un peu plus « sale », et plus de gain que sa petite sœur, l’overdrive.

C’est un des effets préférés des chevelus adeptes du headbang et du signe des cornes du diable.

 

La saturation Boss avec le modèle DS-1
Boss fût longtemps pionnier de la saturation, avec ce modèle la BOSS D-1

 

 

  • L’effet Fuzz: la saturation « ultime » ! Attention, le but de cet effet est de procurer un son empli de parasites, de bourdonnements et/ou de sifflements … les réglages de cet effet-là doivent se faire avec beaucoup de précision, faute de quoi le guitariste deviendra vite inaudible.

Jimi Hendrix reste sans aucun doute une des plus grandes références pour cet effet dit de Fuzz. Attention cependant, pour tenter d’obtenir un son tel que celui du maestro, je vous conseille de coupler le fuzz avec un overdrive. Ce dernier aura tendance à arrondir et adoucir quelque peu le son strident et criard du fuzz. (Astuce : brancher le fuzz dans l’overdrive, et non l’inverse).

 

La pédale Fuzz Face de Dunlop
La pédale Fuzz Face de Dunlop, toujours fabriquée depuis Jimi !

 

 

 

A savoir :

Pour ces différents types d’effet de saturation, il convient d’être méticuleux quant au réglage de gain et de tonalité, afin d’éviter au maximum de perdre en qualité de signal, en efficacité, et donc en beauté du son. Un cran après l’autre, un peu de patience, et de persévérance feront un son de qualité.

 

 

 

 

  1. LES EFFETS DE FILTRES

 

Qu’il soit d’effet ou d’amour, le filtre a toujours pour velléité première de mettre en avant, ou en retrait, c’est au choix, certaines des fréquences du signal de votre guitare.

Là encore, je vous propose trois effets de filtre :

 

 

  • L’équaliseur: voici là un des effets les plus méconnus du guitariste. En effet, il est souvent sous-estimé, alors qu’il peut, grâce à sa palette très large de réglages, permettre d’affiner le signal pour véritablement obtenir le son recherché. C’est un complément non négligeable aux réglages de bass, mid et treble d’un ampli. Beaucoup plus précis, il est un compagnon indispensable, à ne pas dénigrer.

 

Astuce : pour régler un équaliseur, commencez par mettre tous les réglages sur 0, puis montez ou descendez chacun des réglages, pour atteindre la perfection ultime. La place la plus efficace de cet effet de guitare est donc en fin de chaîne.

 

 

La pédale BOSS GE-7
Exemple d’équaliseur : la pédale BOSS GE-7

 

 

  • La pédale wah-wah: elle permet de déplacer le filtre sur toute une plage de fréquence, grâce à sa crémaillère intégrée, et non un bouton on/off comme sur la majorité des autres pédales d’effet pour guitariste. C’est un des effets les plus prisés du guitariste, tous styles confondus.

 

Cet effet est dit progressif : plus on appuie, et plus on étouffe les graves, plus on relâche, et plus on étouffe les aigus.

Beaucoup de guitariste ont utilisé, ou utilisent cet effet. Jimi Hendrix, ou encore Kirk Hammett ont toujours eu le pied très agile quand il s’agit d’utiliser cet effet.

 

 La mythique Cry Baby de Dunlop

La Cry Baby de Dunlop, la mythique légende.

 

 

  • La pédale d’auto-wah: même chose que la précédente, en ce qui concerne l’effet obtenu. Cette pédale d’effet de guitare a toutefois l’avantage d’être automatisée, programmée.

 

 

 

 

  1. LES EFFETS TEMPORELS

 

L’action sur ces effets dits temporels se situe non pas sur la fréquence en elle-même du son de guitare, mais sur le temps, en provoquant des retardements du signal. Voyons deux effets temporels :

 

 

  • La pédale de Delay: construite selon le principe de la chambre d’écho, cette pédale renvoie en quelques sortes le son de l’ampli pour le faire tourner en boucle. Il se répète tel un écho.

On peut régler à la fois le nombre et la fréquence des répétitions que l’on souhaite.

Cet effet donne un côté fluide au jeu du guitariste, aussi bien en solo qu’en arpège.

Il est devenu un des indispensables de la caisse à outil du guitariste.

 

La pédale DD7 de BOSS
La pédale DD7 de BOSS : un outil précieux et indispensable.

 

 

  • La pédale de Reverb: la reverb est très souvent présente, par défaut, sur l’ampli du guitariste. Mais pas toujours. Alors, pour pallier à cet éventuel problème, ou pour compléter une reverb déjà existante, la reverb en format pédale existe.

Cet effet influe sur la résonnance du son, donnant l’impression de jouer dans une toute petite pièce, ou, au contraire, au milieu de la cathédrale Notre Dame, avec Quasimodo qui chante, et Esméralda qui hurle de peur.

 

 

 

 

  1. LES EFFETS DE MODULATION

 

Dans les familles des effets de guitare, il y en a qui se montrent plus ou moins discrets.

Les effets de modulation, eux, sont plutôt du genre extraverti, et vont parfois modifier le son jusqu’à, parfois même, ne plus reconnaître la guitare qui est au bout du jack !

La famille des effets de modulation est ce que l’on peut appeler une famille nombreuse, nous allons en examiner quelques-uns :

 

 

  • La pédale de Chorus: inventée à la fin des années 70, elle a pour fonction essentielle de donner l’impression d’un effet de chœur, alors que seul un guitariste joue. On a donc l’impression d’entendre plusieurs guitares, jouer simultanément

 

La vieille et mythique Boss Chorus Ensemble
La pédale BOSS: l’ancêtre de l’effet Chorus.

 

 

  • La pédale de Flanger: elle ajoute au signal d’origine le même signal, mais légèrement retardé, ainsi qu’une oscillation réglable, soit un signal doublé auquel on ajoute une sensation de vibrato, pour donner une impression de va et vient.

 

Plutôt utilisé pour jouer du rock, cet effet, inventé par des ingénieurs du son à la fin des années 70 s’utilise aussi bien en son clair que pour grossir une saturation.

On entend beaucoup cet effet dans des groupes tels que The Cure, ou The Police, par exemple, au début des années 80. En effet, ce n’est pas tout jeune … Mais Van Halen, ou encore Brian May sont très friands eux aussi de cet effet-là.

 

 

  • La pédale d’ Harmoniser: ajoute au signal d’origine le même signal, en une ou plusieurs fois, à l’octave, la tierce, la quinte, etc …

 

NB : il existe une pédale spécifique dans cette famille : les pédales Octaver : elles transposent le signal à deux octaves en dessous de l’original.

 

 

 

Il existe tout un tas d’autres effets de modulation. On retiendra, par exemple, l’effet de guitare appelé Tremolo (une pédale qui permet de modifier l’amplitude du signal d’origine), ou encore la Whammy (qui est un dérivé de la pédale wah-wah).

 

 

 

 

 

  1. LES EFFETS DYNAMIQUE

 

Cette famille d’effets pour guitare est la plus complexe de toutes. En effet, ce sont là des effets qui auront vocation à agir sur la courbe et les fréquences audio su signal de la guitare.

On trouve, parmi les effets de guitare de cette famille nombreuse :

 

 

  • La pédale de Compression: un outil très utile au guitariste, car cette pédale sert à uniformiser le signal. On peut donc, grâce à cet engin magique, agir sur l’attaque, la résonnance, mais aussi le déclin (ou sustain) du son. En clair, cette pédale d’effet pour guitare permet d’obtenir un son plus homogène, avec des attaques plus incisives, et ce, sur toute la palette de fréquences souhaitées. A savoir cependant que tout avantage a son inconvénient : en effet, si le compresseur a la grande qualité de rendre le son de votre guitare plus homogène, il a l’inconvénient de ne pardonner aucun défaut … Il saura donc parfaitement mettre au premier plan le moindre petit coup de médiator un peu « raté », par exemple. Cet effet nécessite d’onc que l’on soit précis !

 

La pédale Black Finger d’Electro-Hamonix
La pédale Black Finger d’Electro-Hamonix, ou la compression à lampes.

 

 

  • La pédale Noise Gate: comment dire … Devant l’entrée de votre discothèque préférée, se tient un gaillard, fort grand, et fort musclé, qui, d’un regard, d’un seul, vous indique si vous pouvez entrer, ou pas ! Eh bien, c’est un peu le rôle du Noise Gate. En effet, cette pédale d’effet va couper le signal de votre guitare, à partir d’un certain seuil, l’empêchant ainsi d’accéder jusqu’à votre ampli, et protégeant par ce biais vos oreilles délicates et sensibles. Le but musical de cet effet, est d’empêcher notamment l’arrivée intempestive des larsens non désirés, et du bruit de souffle souvent parasitaire.

 

 

  • Autres: Les effets de dynamique pour la guitare sont nombreux, certains alliant même plusieurs capacités. En effet, on trouve la pédale de Limiteur (qui limite le signal à partir d’un seuil prédéfini), la pédale d’Enhancer (qui agit principalement sur les sons aigus, et travaille sur les harmoniques), …

 

 

 

 

 

EN CONCLUSION

 

Les effets pour guitariste sont donc légion, nous venons d’en voir quelques-uns. Ils sont également en constante évolution, tant dans leurs capacités à « changer un son », que dans leur format (pédale, pédalier, effets de façade, …) que dans leur utilisation dans des logiciels d’enregistrement dédies notamment.

 

Il est impératif, lorsque l’on cherche à atteindre le son de son guitariste préféré, ou que l’on cherche son propre son (le Graal du guitariste), de prendre le temps de faire connaissance avec toutes ces familles d’effet, et tous les membres de ces familles.

 

Ne pas hésiter à tester les effets, dans un ordre, dans un autre … Se montrer progressif dans l’art de bidouiller les potentiomètres des pédales d’effet. Ce n’est pas tout à zéro, ou tout à fond. Il faut du doigté, de la sensibilité, du temps …

 

Alors, oui, ça en fait, du monde ; oui il faudra être patient ; oui, des cheveux seront arrachés par tous les grattements, les questionnements, les interrogations, les tentatives loupées, etc, etc…

Mais jamais abandonner il ne faudra.

Jamais renoncer il ne faudra.

 

Un jour, au printemps, ou en plein hiver, la lumière se fera, la magie opérera, et là, Ô instant divin, le son sera tien !

Nous verrons, dans un prochain article, comment enchaîner ces effets, les uns aux autres, de la guitare à l’ampli.

 

Bonne quête, jeunes padawans !

 

 

 

Rédacteur : Strato Niko

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


par Raff de HGuitare

Commentaire(s)


  • Photo de profil : Gilrael
    Gilrael

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Punk
      Punk
    • Hguitare style Metal
      Metal
    • Hguitare style Tout style
      Tout style
    Je tente d'abord de pouvoir jouer maîtriser un tant soit peu ma gratte avant de partir en quête de mon son et comme d'hab, vous avez un longueur d'avance.

    Cette série d'articles va m'être précieuse pour mon futur son heavy metal :p

    (et les questions qui vont avec mouahahahahaha !!!!!)

    Merci, vous assurez comme d'hab !!!!
    Photo de profil : Raff de HGuitare
    Raff de HGuitare Staff

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Funk
      Funk
    Bravo, c'est une bonne chose de commencer par maitriser un peu son instrument. Car c'est tout logiquement que par la suite tu vas avoir telles ou telles envies au niveau du son à proprement parler.

  • Photo de profil : Corneto
    Corneto

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Funk
      Funk
    • Hguitare style Metal
      Metal
    Merci beaucoup ça permet d'y voir bien plus clair entre tous ces noms barbares overdistorfluzzdrive loopchorus flanger filter !!! Ahah
    Photo de profil : Lazy Dalagan
    Lazy Dalagan Prof

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Acoustique
      Acoustique
    • Hguitare style Pop
      Pop
    Coool que cet article puisse t'aider Il ne reste plus qu'à tester

  • Photo de profil : lolo
    lolo

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Jazz
      Jazz
    • Hguitare style Blues
      Blues
    Bon article bravo

  • Photo de profil : J.marc
    J.marc

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Metal
      Metal
    Super article!!

    Quand je vois la quantité de pedales existantes... Je suis bien content d'avoir acheté un emplis numérique. Line6.

    D'accord le son est peut-être moins bon que sur un emplis à lampe mais au moins j'ai pratiquement tous les effets réuni sans pedale.

  • Photo de profil : blade
    blade

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Pop
      Pop
    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    J'attends l'autre article avec impatience Merci très intéressant

  • Photo de profil : Pilote444
    Pilote444

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Funk
      Funk
    • Hguitare style Soul
      Soul
    Existe il une pédale d'effets qui puisse faire sonner une strat comme une Lespaul ?
    Photo de profil : Lazy Dalagan
    Lazy Dalagan Prof

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Acoustique
      Acoustique
    • Hguitare style Pop
      Pop
    Il existe des simulations dans ce genre, oui, mais c'est pas très connu, c'est expérimental, et bon... ça ne remplace pas la guitare simulée.

  • Photo de profil : Loguidef
    Loguidef

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Pop
      Pop
    • Hguitare style Blues
      Blues


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours

Les articles populaires