Steve Vai


Steve Vai

Né le 6 juin 1960 à New York, Steve Vai reçoit pour ses 6 ans un petit orgue ainsi que, quelques années plus tard, un tuba et un accordéon. Il a alors 13 ans lorsqu’il fait vibrer ses premières cordes de guitare en prenant des cours chez un voisin qui porte un nom plutôt familier : Joe Satriani. (Après ça, osez dire que New York est une grande ville). Les cours deviennent vite des moments d’échanges et même des Jam-Sessions effrénée de plusieurs heures.

Bien décidé à vivre de son instrument, il n’hésite pas à enregistrer une démo tape où il y interprète The Black Page de Frank Zappa (un morceau assez hardu) et de l’envoyer à… Zappa en personne.
Remarquant sa stupéfiante habilité à retranscrire des parties musicales complexes et son étonnante maturité guitaristique, Frank Zappa décide de le prendre sous sa moustache et de l’enrôler pour une tournée au sein de son groupe du début des années 1980. Steve Vai n’a alors que 19 ans.

« En plus d’être guitariste, je suis un fan inconditionnel de la guitare: j’aime ce sacré instrument ! »

Trois ans et une bonne expérience scénique plus tard, Steve enregistre de son côté deux albums : Flex-Able et Flex-Able Leflovers. Ces derniers ne rencontrent malheureusement pas un succès commercial transcendant mais ont le mérite de mettre la lumière sur Vai en particulier grâce au morceau The Attitude Song.
Il devient un nom incontournable dans l’univers de la musique et collabore sur des albums d’Alcatrazz, de Public Image Ltd et, last but not least, de David Lee Roth, ancien chanteur de Van Halen.
S’ensuit une véritable carrière solo à la hauteur du spécimen avec deux albums où il mélange les figures rythmiques et impressionne avec sa technique du tapping. Dans son album solo suivant, paru en 1993, il s’offre les services de pointures comme le bassiste TM Stevens ou encore l’ancien batteur de Zappa, Terry Bozio.

Ibanez et Steve Vai conçoivent ensemble une gamme de guitare estampillée JEM. Notamment une guitare 7 cordes ou encore des guitares avec comme particularité d’y intégrer une poignée creusée dans la guitare (the Monky Grip). Il possède d'autres modèles uniques exposés dans sa collection personnelle, visible sur son site officiel. Amateur d’objet culte, se renseigner ! Vai met en effet, de temps en temps, un de ses modèles en vente pour des œuvres caritatives.

Raffaele Cuccurullo



* Parmi ses nombreuses récompenses, le Berklee College of Music lui a décerné en 2000 le titre de « docteur honoris causa » en musique, s’il vous plaît.
* Afin d’améliorer ses performances guitaristiques, Steve Vai dormait avec un métronome battant la mesure dans le creux de l'oreille.

Titres à écouter:
For the Love of God, Tender Surrender, Bad Horsie, I Know You're Here, Sisters, Crossroads, …


par HGuitare

Commentaire(s)


  • Photo de profil : Francois69
    Francois69

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Pop
      Pop
    • Hguitare style Punk
      Punk
    Et suggestion: une petite bio sur Yngwie Malmsteen, Patrick Rondat?
    Photo de profil : Lazy Dalagan
    Lazy Dalagan Prof

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Acoustique
      Acoustique
    • Hguitare style Pop
      Pop
    Oups C'est vrais qu'il y en a encore de ces bons guitaristes. Il va falloir qu'on en parle


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours