Les guitares Gibson mythiques


Les guitares Gibson mythiques


Gibson... un nom qui, à lui tout seul, symbolise pratiquement la guitare électrique ! Cette compagnie mythique, créée en 1902 par Orville Gibson, est en effet depuis plus d'un siècle l'un des leaders mondiaux en matière de lutherie.
Les guitares électriques Gibson ont été adoptées par pratiquement tous les grands guitaristes, au moins à un moment de leur carrière !

Mais la plupart d'entre nous ignorent à quel point l'entreprise américaine a aussi contribué, à l'instar de son grand concurrent Fender, a révolutionné la guitare électrique avec des innovations majeures.

Dans cette série d'articles consacrés aux grandes marques de guitare électrique, je vais tâcher de vous présenter les modèles les plus emblématiques de chaque fabricant, par ordre chronologique et aussi vous expliquer en quoi ils étaient novateurs dans leur contexte historique.

C'est parti !

 

GIBSON ES-175

 

Le modèle Gibson ES 175

Années de production : depuis 1949.


Corps : caisse creuse ("hollow body") en érable-épicéa laminé avec une échancrure "florentine", deux ouïes en forme de f.

Manche : une seule pièce d'acajou collé à la caisse en queue d'aronde, truss rod, touche en palissandre, 19 ou 20 frettes (selon le modèle).

Chevalet : de type flottant avec cordier trapèze.

Mécaniques : Kluson en forme de tulipe.

Micros : à l'origine 1 ou 2 single coils, depuis 1957 1 ou 2 humbuckers, 2 à 4 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : dégradé « sunburst », naturel « blonde », bordeaux...

Guitaristes célèbres : Steve Howe, Pat Metheny...

Prix actuel : environ 3500€ (Gibson), environ 100€ (Epiphone).

À l'origine spécialisée dans la construction d'instruments acoustiques, l'entreprise Gibson a commencé à mener des expérimentations sur l'amplification d'une guitare folk dès la fin des années 10 ! Sous l'impulsion de LLoyd A. Loar, génie touche-à-tout, naît en 1922 l'un des tout premiers prototypes de guitare électrique au monde, la L-5, avec sa grande caisse creuse et ses ouïes en forme de f. Mais à cette époque, cet instrument en avance sur son temps est encore loin d'être plébiscité par les "big bands"...
En 1936, Gibson poursuit sa quête d'un instrument amplifié avec la série ES (pour Electric Spanish). La ES-150 est la première guitare électrique commercialisée par la firme. Elle est adoptée par le jazzman Charlie Christian, ce qui incite Gibson à peaufiner encore cette série, jusqu'à aboutir à la ES-175,

Ce modèle, avec son échancrure permettant un bon accès aux cases aiguës, sa caisse aux dimensions réduites et ses ouïes plus fines, est moins sujet au larsen que ses prédécesseurs. La ES-175 devient l'une des premières guitares électriques correspondant aux standards actuels !

 

GIBSON LES PAUL



Le mythique modèle de Gibson, la Les Paul.

 

Années de production : 1952-1960, depuis 1968.


Corps : caisse pleine ("solid body") en acajou massif avec une échancrure, table d'harmonie bombée ("archtop") en érable.

Manche : une seule pièce d'acajou assemblée par tenon et mortaise puis collée, truss rod, touche en palissandre, 22 frettes.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier flottant ou trapèze (à l'origine), puis cordier Stop-bar.

Mécaniques : Kluson en forme de tulipe ou Grover à bain d'huile.

Micros : à l'origine 2 P-90 "soapbar", puis 2 humbuckers (490R et 498T), 4 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : or ("goldtop"), ambre, ebony, dégradé « sunburst »...

Guitaristes célèbres : Les Paul, Slash, Jimmy Page, Joe Perry, Gary Moore, Paul Kossoff, Ace Frehley, Steve Jones, Zakk Wylde...

Prix actuel : environ 1000€ à 3500€ (Gibson, selon le modèle), environ 200€ à 600€ (Epiphone, selon le modèle).


Jusqu'au début des années 50, Gibson propose exclusivement des modèles de guitares électriques à caisse creuse ou semi-creuse. Franchement hostile à l'idée d'une guitare à corps plein, la direction avait même refusé "The Log", l'un des premiers prototypes de "solid body" que lui avait proposé le guitariste Les Paul à la moitié des années 40.
Mais face à la concurrence acharnée de Léo Fender et au succès grandissant de sa Telecaster, Gibson décide de réviser son jugement... Ted McCarty, le président de la firme, s'associe alors à Les Paul pour créer une guitare électrique d'un nouveau genre, plus dans l'air du temps tout en respectant la grande tradition de la lutherie.

La Gibson Les Paul voit le jour en 1951, et est commercialisée en 1952.
Cette guitare présente plusieurs innovations majeures : un corps plein lourd et massif, une table d'harmonie archtop (comme pour un instrument acoustique), un chevalet Tune-o-matic (système créé par Gibson pour permettre de régler avec précision l'action et l'intonation), des micros P-90 (des single coils plus puissants que la moyenne) ou des humbuckers.
La Gibson Les Paul produit un son plus riche et puissant que les guitares électriques "hollow body", et est beaucoup moins sujette aux larsens, même à très fort volume !

Hélas, le succès n'est pas immédiatement au rendez-vous : l'époque est encore au jazz et au rockabilly... Malgré les tentatives de booster les ventes en 1954 avec la Les Paul Custom (modèle deluxe) et la Les Paul Junior (modèle "économique"), la production s'arrête net en 1960... Elle ne reprendra qu'en 1968, sous l'impulsion des premiers groupes de hard rock qui donneront enfin ses lettres de noblesse à cet instrument !
Depuis, la Gibson Les Paul est devenue l'une des guitares les plus emblématiques du monde, et l'un des modèles les plus unanimement appréciés.
Quant aux premiers modèles de Les Paul datant des années 50, ils s'arrachent à prix d'or sur le marché des collectionneurs de guitares vintage !

 

GIBSON ES-335

 

La Gibson Es 335, l’alternative à la Les Paul.

 

Années de production : depuis 1958


Corps : caisse semi-creuse ("semi hollow" ou "thinline") en érable-épicéa laminé avec double échancrure, table d'harmonie galbée, deux ouïes en forme de f, dos galbé.

Manche : une seule pièce d'acajou assemblée par tenon et mortaise puis collée, truss rod, touche en palissandre, 22 cases.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier Stop-bar ou vibrato Bigsby (selon le modèle).

Mécaniques : Kluson en forme de tulipe.

Micros : à l'origine 2 PAF puis 2 humbuckers, 4 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : dégradé « Vintage Sunburst » ou « Light Sunburst », naturel « Antique Natural », rouge « Cherry », noir « Ebony »...

Guitaristes célèbres : BB King, Chuck Berry, Roy Orbison, Alvin Lee...

Prix actuel : environ 2000€ à 7000€ (Gibson, selon le modèle), environ 300€ à 600€ (Epiphone, selon le modèle)

À la fin des années 50, Gibson n'est pas du tout satisfait des ventes de la Les Paul, qui peine à séduire les guitaristes de jazz... Ces derniers ont tendance à trouver cet instrument trop massif, trop lourd et visuellement trop éloigné d'une hollow body.
Pourtant, ils apprécient la sonorité de la Les Paul et le fait de pouvoir jouer à fort volume sans craindre le larsen...
En 1958, Ted McCarty aboutit à un compromis : la Gibson ES-335, qui combine les performances d'une "solid body" et la légèreté d'une "thinline" !
Ce miracle est rendu possible notamment par la présence d'une poutre centrale en érable dans la caisse creuse, qui permet de diminuer le larsen tout en augmentant le sustain.

La ES-335 est, en outre, la première guitare de la marque pourvue d'une double échancrure, permettant un accès encore facilité aux cases aigües.
À la grande joie de Gibson, des guitaristes alors très en vogue comme Chuck Berry s'emparent immédiatement du modèle pour en faire leur instrument fétiche !
Depuis lors, la Gibson ES-335 est considéré comme une valeur sûre de la marque, dont le succès ne se dément pas, en particulier dans le milieu du jazz-rock.

 

GIBSON FLYING V



Gibson casse les codes des guitares avec son modèle Flying V.

 

Années de production : 1958-1959, 1963, depuis 1967


Corps : caisse pleine ("solid body") en korina (à l'origine) puis en acajou massif (depuis 1967).

Manche : une seule pièce de korina ou d'acajou assemblée par tenon et mortaise puis collée, truss rod, touche en palissandre ou en ébène, 22 frettes.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier Stop-bar ou vibrato Vibrola (selon le modèle).

Mécaniques : Kluson en forme de tulipe.

Micros : 2 humbuckers (496R et 500T), 3 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : "Classic White", "Cherry", "Ebony", "Natural"...

Guitaristes célèbres : Dave Davis, Albert King, Jimi Hendrix, James Hetfield, Lenny Kravitz, Rudolf & Michael Shenker, Kirk Hammett, Dave Mustaine...

Prix actuel : environ 1000€ à 4000€ (Gibson, selon le modèle), environ 400€ à 1000€ (Epiphone, selon le modèle.

À la fin des années 50, l'engouement pour les guitares aériennes au look futuriste est à son paroxysme auprès des jeunes rockeurs, en témoigne le succès incroyable de la Fender Stratocaster ! Gibson, avec ses guitares massives au look traditionnel, fait figure de dinosaures...
En 1958, Ted McCarty décide de réagir en dessinant trois nouveaux modèles de guitares ultra-modernes : la Gibson Flying V, la Gibson Explorer et la Gibson Moderne (une sorte mix des deux premières, qui restera à l'état de prototype jusqu'aux... années 80 !).
La Flying V, avec sa ligne d'avion furtif, est sans nul doute le modèle le plus radical du lot. Hélas, cette série fait un flop et la production de la Flying V est arrêté seulement un an après son lancement...
Il faudra attendre le milieu des années 60 pour que Dave Davis et Jimi Hendrix remettent enfin cette guitare oubliée sur le devant de la scène.
En 1967, Gibson relance la production de la Flying V, qui depuis lors fait un véritable carton, notamment auprès des guitaristes de heavy metal, séduits par la sonorité grasse et puissante de cette guitare.
Quant aux premiers modèles originaux en korina, ils comptent parti les plus cotés du marché de la guitare de collection !!

Note : un modèle Reverse Flying V (avec le corps inversé à 180°) est sorti en 2007 !

 

GIBSON EXPLORER

 

La Gibson Explorer, le mal aimé.

Années de production : 1958-1963, depuis 1976.


Corps : caisse pleine ("solid body") en korina (à l'origine) puis en acajou massif.

Manche : une seule pièce de korina ou d'acajou assemblée par tenon et mortaise puis collée, truss rod, touche en palissandre ou en ébène, 22 frettes.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier Stop-bar.

Mécaniques : Mini Grovers.

Micros : 2 humbuckers (496R et 500T), 3 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : "Classic White", "Cherry", "Ebony", "Natural"...

Guitaristes célèbres : James Hetfield, The Edge, Dimebag Darrell, Matthias Jabs, Billy Gibons...

Prix actuel : environ 1000€ à 2000€ (Gibson, selon le modèle), environ 400€ à 800€ (Epiphone, selon le modèle).

Dans la série des guitares au look avant-gardiste dessinées par Ted McCarty, la Gibson Explorer occupait une place de choix !
Mais en 1958, son look anguleux, sa tête en forme de crosse de hockey et ses micros très puissants étaient décidément un peu trop en avance sur leur temps...
Le modèle fut retiré de la circulation dès 1963.
Il faudra attendre 1976 pour qu'une génération de musiciens avides de rock musclé s'emparent de copies plus ou moins réussies de l'Explorer, et que Gibson relance la fabrication du modèle.
Aujourd'hui, cet instrument est devenu emblématique du heavy metal ! Et les premiers modèles en korina s'arrachent à prix d'or chez les collectionneurs...

 

GIBSON SG



Avec la Gibson SG, la marque tient son second mythe.

Années de production : depuis 1961


Corps : caisse pleine ("solid body") en acajou massif, double échancrure Belzébuth.

Manche : une seule pièce d'acajou assemblée par tenon et mortaise puis collée, truss rod, touche en palissandre, 22 frettes.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier Stop-bar ou vibrato Bigsby ou Vibrola (selon le modèle).

Mécaniques : Kluson en forme de tulipe ou Grover à bain d'huile.

Micros : à l'origine 2 PAF puis 2 humbuckers (490R et 498T), 4 potards, sélecteur 3 positions.

Couleurs : Cherry, Dark Cherry, Ebony, Walnut, Cream, Aged Cherry, Heritage Cherry, Worn Cherry, Worn Brown, Worn Natural, Classic White, Faded Cherry, Pelham Blue, Cherry Red, Antique Ebony, Natural, Satin Blue Platinum, Olive Green, Satin White, Satin Trans Ebony, Satin Gold, Satin Silver, Satin Yellow, Manhattan Midnight, Satin Ebony, Fire Engine Red, Sunburst...

Guitaristes célèbres : Angus Young (!), Duane Allman, Eric Clapton, Louis Bertignac, Tony Iommi, Robby Krieger, Mick Taylor, Pete Towshend, Carlos Santana, Frank Zappa...

Prix actuel : environ 600€ à 4000€ (Gibson, selon le modèle), environ 150€ à 900€ (Epiphone, selon le modèle)

Après les échecs cuisants de la Flying V et de l'Explorer, Gibson parvient enfin en 1961 à trouver la formule gagnante : une guitare à la fois moderne et futuriste, mais avec l'aspect familier des instruments qui ont fait la renommée de la marque.
La SG (pour "Solid Guitar") est née !
Ce nouveau modèle reprend des éléments de la Les Paul, notamment l'électronique et le chevalet, mais avec une lutherie beaucoup moins lourde, un manche plus rapide et un coût de production réduit. Côté look, la vraie bonne idée est la double échancrure en forme de cornes de diable, qui rend cette guitare immédiatement reconnaissable. Cette fois-ci, le succès est au rendez-vous et la production ne se démentira pas !
Et même si Les Paul n'appréciait pas la SG (il demanda d'ailleurs que soit retiré son nom, qui était initialement inscrit sur la tête), le modèle fût plébiscité par de nombreux guitaristes.

De nos jours, la SG reste l'un des modèles de guitare les plus sulfureux qui existent (en particulier le modèle cherry, qui semble tout droit sorti des Enfers !). Ce n'est pas pour rien si un certain Angus Young en a fait son instrument emblématique !!!!

Note : il existe un modèle de SG à double manche, notamment utilisé sur scène par Jimmy Page !

 

GIBSON FIREBIRD



La Gibson Firebird et son look spécial.

Années de production : depuis 1963.


Corps : caisse pleine ("solid body") en acajou massif, double échancrure Belzébuth.

Manche : de type "conducteur" en acajou , truss rod, touche en palissandre ou en ébène, 22 frettes.

Chevalet : de type Tune-o-matic avec cordier Stop-bar ou vibrato Vibrola.

Mécaniques : de type banjo (à l'origine) ou Grover à bain d'huile.

Micros : 2 ou 3 mini-humbuckers ou humbuckers, 4 potards, sélecteur 3 ou 5 positions.

Couleurs : Classic White, Ebony, Pelham Blue, Heritage Cherry, Vintage Sunburst, Antique Natural...

Guitaristes célèbres : Johnny Winter, Brian Jones, Dave Grohl, PJ Harvey, Joe Bonamassa...

Prix actuel : environ 1000€ à 4000€ (Gibson, selon le modèle), environ 300€ à 600€ (Epiphone, selon le modèle)

Grisé par le succès de la SG, Ted McCarty décide en 1963 d'engager Ray Dietrich, un designer automobile, afin de concevoir un nouveau modèle de guitare électrique Gibson.
Dietrich prend comme base de départ la forme de l'Explorer, qu'il arrondit copieusement et qu'il modifie en s'inspirant notamment de la concurrence (Fender Jaguar et Jazzmaster).
Le résultat est une guitare vraiment très étrange, avec un corps et une tête inversés, qui ne ressemble à rien de connu !

La Gibson Firebird est aussi le premier modèle de la firme à avoir un manche "conducteur" (ou "traversant"), ce qui la dote d'un sustain à toute épreuve.
Pour pousser l'étrangeté jusqu'au bout, Gibson adopte des chiffres romains pour désigner les différentes séries de Firebird !
Quoi qu'il en soit, cet étrange oiseau a trouvé son public, et sa production n'a jamais cessé depuis son lancement.

 

CONCLUSION

Malgré son image de compagnie attachée aux valeurs de la lutherie traditionnelle, Gibson est en réalité un véritable laboratoire d'idées novatrices !
Inventeurs du truss rod, du chevalet Tune-o-matic, du P-90, du humbucker, cette compagnie a également révolutionné la guitare en proposant des instruments au design parmi les plus extrêmes qui soient.

En 2002, Gibson a mis sur le marché la première guitare digitale. Plus récemment, la marque a également commercialisé le Min-ETune, premier système de mécaniques robotisé.

Malgré les difficultés financières actuelles, nul doute que le meilleur reste à venir et que Gibson nous proposera encore à l'avenir de nombreuses grandes innovations !

 

Rédacteur : Sylvain Peter


par Raff de HGuitare

Commentaire(s)


  • Photo de profil : petitloup
    petitloup

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    Pour moi la SG est la plus belle, on y ajoute 2 micros P90 a la place des a 2 humbuckers (490R et 498T)

    Moi j'ai fait ça sur la mienne , le son

  • Photo de profil : Valder
    Valder

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Metal
      Metal
    • Hguitare style Rock
      Rock
    Merci,

    j'avoue que dans le lot j'ai un faible pour la SG mais ce sera pour (beaucoup) plus tard

  • Photo de profil : ralagratte
    ralagratte

    Ses styles de musiques

      Pas encore défini

    La Nighthawk était très intéressante car elle proposait une palette de son très étendue. Mais ça a été également un échec commercial
    Photo de profil : Raff de HGuitare
    Raff de HGuitare Staff

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Funk
      Funk
    Ça a été un fail car je crois que Gibson ont tenté avec la Nighthawk d'avoir une guitare qui se rapproche vraiment des Fender... et pour le coup, ça n'avait pas passé ! Dommage

  • Photo de profil : PUNKY61
    PUNKY61

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Punk
      Punk
    • Hguitare style Metal
      Metal
    : la plus ancienne marque de guitares mais selon-moi c'est la meilleur car Gibson innove encore dans ses guitares et elles sont toujours extraordinaires. De différentes formes et de matériaux elle a toujours su ce reconvertir et elle est devenu la plus grosse entreprise dans la conception et la vente de ses guitares depuis 1902.

    Toutes les guitares Gibson vaut de l'or et tout guitaristes sont passé par-là.

    Vive la Gibson

  • Photo de profil : PhilRichard
    PhilRichard

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Rock
      Rock
    TOP On apprend et découvre toujours sur Hguitare - Plein de sujets différents, c'est ce qui fait votre 'signature' .-)

    Au plaisir de vous relire encore.
    Photo de profil : Raff de HGuitare
    Raff de HGuitare Staff

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Rock
      Rock
    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Funk
      Funk
    Merci PhilRichard ! Eh oui, on ne s'arrête jamais. Heureusement, la guitare, son histoire et tout ce qui en est lié de près ou de loin nous permet de ne jamais être à cours d'idées.
    Photo de profil : PhilRichard
    PhilRichard

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Hard rock
      Hard rock
    • Hguitare style Rock
      Rock
    Oui juste le sujet est tellement vaste

  • Photo de profil : Tiphane
    Tiphane

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Tout style
      Tout style
    • Hguitare style Acoustique
      Acoustique
    • Hguitare style Rock
      Rock
    Les plus belles pour moi, mais c'est une histoire de goût.

    Merci pour ce petit exposé

  • Photo de profil : Momo232
    Momo232

    Ses styles de musiques

    • Hguitare style Blues
      Blues
    • Hguitare style Variété
      Variété
    • Hguitare style Rock
      Rock
    Très intéressant, merci Raff


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours