Le tapping à la guitare


Le tapping à la guitare


Pour continuer notre série sur les techniques de jeu incontournables, nous allons voir et apprendre à travers diverses méthodes et exercices comment faire du tapping et comment cette technique peut ajouter une touche de musicalité à votre jeu.

QUI n’est jamais resté bouche bée après avoir entendu pour la première fois le fameux solo « ERUPTION » d’Eddie Van Halen ?

Que ce soit le 27 août 1986 dans la ville de New Haven en live ou bien sa retransmission sur Internet, vous avez forcément vu cette vidéo iconique du guitare héro récemment décédé (1955 – 2020).


La technique, qu’il a pour une grande partie popularisée, appelé « tapping », est désormais utilisée dans de nombreux styles musicaux. Nous verrons donc aujourd’hui à travers diverses méthodes et exercices comment se caractérise le tapping et comment cette technique peut ajouter une touche de musicalité et de piment à votre jeu.

 

LE TAPPING – DEFINITION

Le tapping est une technique qui s’applique notamment à la guitare et à la basse. Plutôt que de gratter ou pincer les cordes, celle-ci consiste à taper directement sur le manche la corde et la touche souhaitée puis légèrement tirée vers le bas ou vers le haut avec son doigt afin d’émettre le son.

Plus précisément, il s’agit d’une succession d’hammer-on et de pull-off effectués avec une ou deux mains qui va, en plus de donner une sensation de vitesse au jeu, permettre d’atteindre des notes ayant de grands intervalles. En procédant ainsi, on peut facilement jouer des plans de guitare qui nécessiteraient dans le cas contraire des sauts de cordes ou une vitesse difficile à atteindre.

Il existe deux types de tapping : le tapping à une main et à deux mains.

Le tapping à une main se réalise à l’aide des deux mains (paradoxal non ?)

Je m’explique : la main droite va utiliser principalement l’index ou le majeur (choisissez le plus confortable pour vous) afin de taper sur la touche et tirer légèrement la corde.

La main gauche sera quant à elle utilisée pour maintenir la ou les notes voulues.

Mais ce n’est pas son seul rôle, la main gauche peut elle aussi être active et jouer différents phrasés, sur une ou plusieurs cordes que la main droite suivra pour, généralement, ajouter des notes aigues.

 Le tapping à deux mains, comme son nom l’indique, est une variante qui va mettre en exécution les deux mains avec l’utilisation simultanée en tapping de 4 à 8 doigts (voire 9 avec le pouce mais que très peu de guitaristes utilisent).

Cette utilisation du tapping permet de jouer des parties polyphoniques (combinaisons de plusieurs mélodies), d’aborder de nouveaux styles musicaux et de jouer des morceaux complexes de telle sorte à utiliser la guitare comme on pourrait jouer sur un piano.


Mais avant de s’attaquer au tapping à deux mains, il est fondamental de maîtriser le tapping à une main.

Sur une tablature, la notation du tapping est la suivante :

Annotation de la technique du tapping sur une tablature

Un « T » est assigné au-dessus de la note qui doit être jouée en tapping sans préciser le doigt qui doit être utilisé. À vous de faire le choix du doigt avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise pour exécuter le mouvement allant du corps de votre guitare à votre manche.

Sur certains morceaux, vous trouverez les annotations suivantes, en plus du « T».

Autre possibilité d’annotation de tapping sur tablature.
Le « P » et le « H » signifient les notes qui doivent être jouées en Pull-off et en Hammer-on.

Maintenant que nous avons vu comment jouer en tapping, passons à la partie pratique avec quelques conseils, exercices et vidéos de démonstrations que j’ai filmés pour que vous ayez une bonne vision de ce qu’il se passe.

 

PRATIQUONS LA TECHNIQUE DU TAPPING

Voici quelques exercices que nous allons travailler ensemble pour apprendre les bases du tapping à une main puis à deux main.


TAPPING À UNE MAIN : EXERCICE 1

Tout d’abord le tapping à une main :

Tapping à une main, exercice 1

 

Voici mes conseils persos pour réussir son tapping :

  • Il s’agit d’un mouvement rapide et précis, pensez donc à donner assez d’énergie et de force pour que la note sorte tout en ne restant qu’un bref instant sur la corde avant de la tirer afin que le son ne s’étouffe pas.
  • Un autre point important est de faire en sorte que toutes les notes jouées ressortent avec la même intensité sonore pour donner de la fluidité au jeu.
  • Pour garder une technique propre, utilisez votre avant-bras pour bloquer les cordes qui ne sont pas jouées en l’appuyant légèrement contre le bas des cordes de la guitare (au niveau des micros). Si vous jouer en tapping sur les cordes graves, ce sera à votre index de la main gauche d’étouffer les autres cordes.

À savoir : la technique est à double tranchant. Si le tapping est correctement effectué sur une guitare électrique accompagnée de beaucoup de distortion et de delay, il sera plus agréable à entendre. Mais d’un autre côté, il sera plus dur à gérer et à mettre en place car il faudra tout autant étouffer les autres cordes (qui ne sont pas jouées) et être très vigilant sur chaque mouvement pour éviter que ceux-ci émettent des sons parasites amplifiés.

Maintenant que vous avez le truc, entraînez-vous avec le premier motif le long du manche, sur différentes cordes, il n’y a pas meilleure leçon que la pratique !

 

TAPPING À UNE MAIN : EXERCICE 2

Pour ceux ayant déjà acquis ces bases, voici un motif plus compliqué, tiré de la musique « Leave No Stone » du guitariste Aaron Marshall et de son groupe Intervals :

Tapping à une main, exercice 2


Comme vous pouvez le voir, la main gauche change de corde et de motif tandis que la main droite suit ce changement en tapant toujours la 13ème case.

Pour des motifs de tapping rapide, il est conseillé d’utiliser son majeur car il permet de toujours tenir le médiator entre le pouce et l’index, et donc de reprendre le jeu gratté en alternate picking (coups de médiator alternés) plus rapidement.


Au fur et à mesure que je change de corde, mon avant-bras, qui étouffe les cordes sur le point d’être jouées, va légèrement s’écarter pour donner le relai à l’index de ma main gauche qui va, à son tour, jouer les nouvelles notes et étouffer les cordes précédemment jouées. Voici une vidéo pour mieux vous représenter ce que je viens d’expliquer :

 

TAPPING A DEUX MAINS

Maintenant en ce qui concerne le tapping à deux mains, je vous laisse écouter « Midnight » de Joe Satriani qui est une musique entièrement faite à partir de tapping à 2 mains et qui vous donnera une idée précise de ce qu’il est possible de créer sans médiator ☺

Si cette technique vous intéresse, je vous rappelle que vous pouvez suivre une série de cours via le cursus « Le tapping » disponible par ici :

 

Pour le tapping à deux mains, donc, je vous propose de vous exercer sur différentes gammes. Pour aujourd’hui on va s’entraîner sur la gamme de La mineur pentatonique avec en point noir les notes tapées à la main gauche et en rouge celles tapées à la main droite.

Tapping à deux mains, l’exercice

 

Après avoir réussi ces différents exercices, essayer d’intégrer un peu de tapping lors de vos improvisations sur des backing tracks ou bien encore en apprenant de nouveaux phrasés à travers vos musiques préférées !

Il s’agit là d’une technique complexe à maîtriser parfaitement, prenez donc bien le temps de déconstruire avec un métronome ce que vous jouez et au fur et à mesure augmenter la vitesse pour perfectionner votre technique.

 

Et vous ? Quelle est LA musique qui vous a donné envie de faire du tapping ?

 

 

 

Guitariste et rédacteur : Hugo Pamart


par Raff de HGuitare

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Soyez le premier à réagir :)


LES COURS DE GUITARE

les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours

Les articles populaires