Est-il nécessaire d’apprendre le solfège pour jouer de la guitare ?

Raff de HGuitare     26/08/22     16

Est-il nécessaire d’apprendre le solfège pour jouer de la guitare ?

Dans cet article, nous allons parler du solfège et allons tenter de comprendre si cette méthode est réellement nécessaire pour l'apprentissage et la progression en guitare. Nous verrons également les « alternatives » existant à ce solfège.


QU'EST-CE QUE LE SOLFÈGE ?

Voici la définition du dictionne pour le solfège : 

"Le solfège désigne une méthode d'apprentissage de la musique faite d'exercices de lecture et d'audition musicales. Dans la pratique, cette méthode est centrée sur l'apprentissage du système de notation et constitue la base de l'éducation musicale dans la musique occidentale."

Cette définition commence par une chose importante : le solfège est une méthode d'apprentissage !

En pratique, dans le solfège, on va étudier plusieurs choses.
Tout d'abord, le truc qui agace tous les guitaristes : la lecture de notes ! 

On lit les notes, on commence par apprendre à lire en clé de sol, puis en clé de fa, puis pour celles et ceux qui ont poussé la chose plus loin, on apprend à lire les clés d'ut 1ère, 3e et 4e (utiles pour les instruments transpositeurs qui ne sont pas en Ut, comme ceux en Si bémol ou en Mi bémol). 

Ne fuyez pas ! Tout ceci n’est absolument pas obligatoire est au final, ce n’est qu’une petite partie des musucien·ne·s qui maîtrise ces notions.


On travaille aussi l'écoute et la reconnaissance des notes. 

Quand on commence le solfège, les notes possibles sont connues d'avance, on donne la note de départ et les élèves doivent noter une courte mélodie. 

Avec plus de temps, on ne donne que la note de départ et on doit reconnaître les notes. Plus tard, on fait la même chose mais avec un rythme non constant.

On travaille aussi l'oreille par le biais du chant et à un niveau plus avancé on travaille la reconnaissance d'accords.

apprentissage-theorie-musique

On travaille également le rythme, que ce soit en apprenant les débits et les patterns rythmiques, en tapant des rythmes ou en faisant comme pour le travail de notes (dictée de notes) c’est-à-dire dans ce cas, des dictées de rythmes.

L’harmonie est également en commençant par la gamme majeure, puis la nomenclature d'accords, les intervalles, les différentes altérations et les gammes liées, puis les gammes mineures harmoniques et mélodiques.

En gros dans le solfège, on travaille la lecture de notes et de rythmes, l'oreille (mélodique, rythmique puis harmonique), la théorie de la musique (harmonie) et un peu de chant.

Comme dit plus haut, et j'insiste beaucoup là-dessus, le solfège est une méthode. Bien évidemment, il est possible d'apprendre une partie de ces choses voire même toutes ces choses sans passer par le solfège.

Cette méthode est pensée pour être enseignée à toutes et tous les élèves, quelque soit l’instrument. Un·e flûtiste traversière n'a pas vraiment besoin de connaître la clé de fa ou celles d'ut, par exemple.
Enfin, point important, si on veut simplement jouer de la musique, sans en créer ou sans vouloir se « prendre la tête » il n'est pas nécessaire de comprendre ou connaître l'harmonie.

ALORS, LE SOLFÈGE EST-IL INDISPENSABLE POUR LES GUITARISTES ?

Nous sommes sur un site d’apprentissage de la…guitare, il est donc de bon ton de parler de cet instrument. 

Effectivement la question du solfège pour les guitaristes se pose.
Je peux vous donner une réponse immédiate et franche : le solfège est loin d'être nécessaire pour apprendre la guitare !
D'ailleurs, il n'est nécessaire pour aucun instrument. On peut même apprendre les autres instruments sans avoir à passer par le solfège et même, il est possible de se passer de la lecture de notes...

Mais revenons à la guitare ! C’est un instrument un peu à part, car il fait partie des instruments à cordes frottées (on peut même dire grattées dans son cas) avec les cordes de l'orchestre (violons, alto, violoncelle, contrebasse), les instruments de la même famille comme le banjo, les mandolines, les balalaïkas ou encore le oud', par exemple.

Ces instruments ont tous la particularité de pouvoir jouer une même note (à la même octave) de plusieurs façons.
Par exemple, sur la guitare, la note Mi de votre corde de mi aiguë à vide, vous pouvez le retrouver en case 5 sur la corde de Si, case 9 sur la corde de Sol, case 14 sur la corde de Ré et case 19 sur la corde de La. Si vous avez 24 cases, vous pouvez même le retrouver case 24 sur la corde de Mi grave … On peut donc jouer une même note jusqu'à 6 façons différentes !

Vous comprenez donc que la lecture d'une note seule peut devenir compliquée parce que vous pouvez la jouer à plusieurs endroits et selon le contexte. Mais si on déchiffre, on ne peut pas l'anticiper (sauf s'il y a une annotation de position comme cela peut parfois se faire dans les morceaux classiques de guitare).

Dans tous les cas, il a été très vite indispensable de développer une méthode afin de pouvoir dire quelle note jouer et surtout à quel endroit la jouer. Et c'est pourquoi il existe notre petit trésor à nous : les tablatures !

La tablature versus les partitions


Les tablatures ne demandent qu'une explication simple sur son fonctionnement (par exemple se rappeler que le trait du bas, c'est la corde la plus grave et que le trait du haut c’est la corde la plus aiguë). 
Ensuite, les nombres vous disent sur quelle case il faut poser les doigts. Et ça, c'est fantastique !
Pas de clés, pas d'armures (les altérations du morceau)… juste des nombres sur des traits !

J'en entends déjà se plaindre d'avance : « Oui, mais il n'y a aucun moyen de savoir quel doigt utiliser pour le nombre noté ! » 

Alors oui, mais une fois les accords maîtrisé, la question du « doigté » à utiliser, c’est quelque chose qui vient tout naturellement et qui plus est, qui n’est pas unique. Pour un même phrasé, par exemple, un·e guitariste va le jouer de telle manière, alors qu’un·e autre guitariste va le jouer sensiblement différemment.

Et si vraiment il y a hésitation, il y a toujours vos professeursm comme par exemple cette magnifique équipe pédagogique qu'est celle de Hguitare.com ! (On se lance un peu des fleurs, ça fait pas de mal parfois.)

Donc, si vous avez bien suivi, vous pouvez jouer de la guitare sans savoir lire les notes. Et je vais même vous dire que beaucoup de guitaristes ne lisent pas de partitions (même des professionnels). Ce n'est absolument pas nécessaire pour bien jouer ! Plutôt chouette comme nouvelle, non ?


J'aime bien rappeler cette phrase pour les débutants, il y a 3 « organes » utiles pour la guitare : les oreilles, le cerveau et les doigts !
Mais grâce aux tablatures vous pouvez utiliser vos yeux sans avoir à vous former pendant des années à la lecture de partitions ! (Et croyez-moi, parfois ça peut être très déprimant de ne faire que ça !)

LES AUTRES MÉTHODES POUR APPRENDRE LA GUITARE

J'ai plus ou moins déjà répondu, mais je vais développer. La tablature est un formidable outil qui vous permet de ne pas apprendre à lire les notes et à aller plus vite dans le vif du sujet (et du plaisir) !
Il est donc possible (et même très intéressant il me semble) de centrer toutes autres méthodes autour des tablatures. 
Ces formidables outils vous permettent de déchiffrer rapidement un morceau mais vous permet également de composer facilement, de communiquer vos idées avec vos camarades facilement également.

On peut également centrer son travail sur l'oreille et le fait de « repiquer » les morceaux à l'oreille. C'est une méthode très intéressante mais si vous débutez dans la musique, votre oreille doit s'entraîner. Donc attaquer directement par un travail d'oreille me semble très frustrant et éreintant (avec des résultats très maigres pendant les premiers mois/années)

Pour répondre un peu plus précisément à la question, il me semble que la meilleure méthode sera celle où vous prendrez le plus de plaisir. Et il faut reconnaître que les tablatures sont les plus adaptées pour un apprentissage rapide avec un minimum d'effort et donc qui vous permet d'arriver plus vite à du plaisir à la guitare !

Il existe d’autres méthodes un peu partout dans le monde et internet en regorge. J’ai vu un peu de tout… et de rien. Des méthodes en utilisant des couleurs associées aux doigts, d’autres en associant la voix aux notes et d’autres méthodes plus ou moins engageantes. 

Il y en a presque pour tous les goûts, mais pour autant, aucune d’entre elles ne réinventent ou ne révolutionnent vraiment l’apprentissage de la guitare.


FAITES-VOUS PLAISIR !

Pour prendre le plus de plaisir, il faut d'abord aller là où vous en ressentez l’envie. Définissez donc vos objectifs (ceux à court terme et ceux à long terme). 

Pour les objectifs à court terme, définissez par exemple des morceaux que vous aimez beaucoup (si possible assez simples) et travaillez-les, même si ce n'est que des petites portions de ce morceau. Vous aurez ainsi les premiers plaisirs de jouer d'un instrument, encore une fois sans avoir à passer du temps à apprendre à lire des choses qui ne sont, à ce stade de votre apprentissage, pas nécessaires.

En effet, le solfège est grandement lié à la vision assez traditionnelle de la musique et il faut reconnaître que les tablatures rendent la guitare plus accessible. Il serait dommage de ne pas en profiter.
Encore une fois, je le redis, je ne dis pas que savoir lire les partitions est inutile mais si vous souhaitez juste vous faire plaisir à jouer des morceaux que vous aimez à la guitare, ça me semble dispensable.

Vous commencez donc à comprendre ce qu'on pourrait qualifier de « méthode idéale ». C'est  bien celle qui optimise le plaisir tout en minimisant les efforts. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'effort à faire pour jouer d'un instrument, qu’on se comprenne bien, mais bien qu'avec cette méthode vos efforts seront vite récompensés et il vous sera plus facile de refixer de nouveaux objectifs plus élevés et de les atteindre tout en gardant toujours le plaisir comme moteur.


Car c'est bien ça le problème : la frustration ! Si vous n'avez plus de plaisir dans votre apprentissage, c'est que quelque chose ne va pas. 
Nous commençons tous par jouer d'un instrument pour le plaisir. Et même si certain·e·s d'entre nous ont des rêves de grandeur voire de célébrité, la chose qui nous pousse initialement est le plaisir et le partage.

L’important est de se faire plaisir en apprenant la guitare.

C'est donc bien ce que je reproche au solfège : de ne faire passer la notion de plaisir qu’au second plan face à cette idée d'un « savoir nécessaire ».
Et je suis sûr qu'autour de vous, peut-être vous-même, vous connaissez des gens qui ont arrêté la pratique d'un instrument à cause du solfège. 

Mais ne nous méprenons pas ! Je ne dis pas que le solfège n'a pas permis à de grands musiciens et grandes musiciennes d'exister, je pense juste que ce n'est pas la méthode la plus adaptée à tout le monde. 

Pour conclure, que ce soit pour vous ou pour votre enfant, pensez toujours à garder une part de plaisir. Sinon, c’est la frustration qui risque de prendre le pas sur la progression et ce n’est pas du tout le but.

 
Les tablatures sont un formidable outil pour apprendre simplement et rapidement. Il serait dommage de ne pas ! 

Pour le reste, faites votre propre petit bonhomme de chemin car vous seul·e savez où vous souhaitez aller. Allez-y alors avec le maximum de plaisir !

Bon travail à toutes et à tous et à très vite sur HGuitare !

 

 

Rédacteur : Sophian Alkurdi

.
.
.
🎸

Commentaires
  • Photo de profil : DB7
    DB7

    Hello, merci pour cet article. Pour moi tu résumes tout avec la notion de plaisir et de partage 😊. Le solfège peut intéressé davantage quand on veut aller plus loin dans la pratique et la maîtrise, non 🤔

    • Photo de profil : Raff de HGuitare
      Raff de HGuitare

      Absolument d'accord avec toi ! Rien d'obligatoire dans le solfège, mais ça peut pousser la connaissance de la musique et de son instrument plus loins ; pour autant que, comme tu le dis, ça intéresse.

  • Photo de profil : Capie
    Capie

    Bonjour Sophian,

    Perso, ce qui me plaît beaucoup avec la méthode d'apprentissage que vous proposez, c'est que les notions théoriques sont abordées de façon distillées dans les cours en fonction de notre progression à la guitare. Je trouve ça super et très intéressant du coup!

    • Photo de profil : Raff de HGuitare
      Raff de HGuitare

      Hello Capie,

      Oui, c'était notre but justement de ne pas surcharger en théorie et autant que possible de lier cette théorie à la pratique. Contant en tout cas que ça te plaise, merci du commentaire 😊

  • Photo de profil : MM2A
    MM2A

    Super ! Tout ce que je pense et ressens tu l'as très bien formulé. Merci Sophian, toujours aussi efficace  !!!

  • Photo de profil : Kazoocam
    Kazoocam

    Article très intéressant, merci !

    Je viens tout juste de commencer l'apprentissage et je me posais justement cette question ! Les réponses apportées étaient soupçonnées, je suis heureux qu'elles soient maintenant confortées !

    Il est évident que le solfège n'est pas la pratique la plus divertissante et passionnante, mais je compte tout de même m'y coller afin de ne pas me retrouver coincé sans tablature en cas d'apprentissage d'un autre instrument par le futur !

    • Photo de profil : Raff de HGuitare
      Raff de HGuitare

      Ravi d'avoir pu répondre à tes questions et tu fais bien de t'intéresser à ce solfège si tu penses pratiquer d'autres instruments à l'avenir. Ce sera toujours un plus, c'est certain.

  • Photo de profil : mattcharly
    Mattcharly

    salut les HGuitare,

    Tout d'abord bravo pour votre travail votre méthode et les cours sont au top ! 

    Question : ne pas connaitre le solfège, est ce bloquant si on veut jouer en groupe ? J'ai le sentiment que oui...

    Merci à vous, 

    • Photo de profil : Raff de HGuitare
      Raff de HGuitare

      Hello,

      Honnêtement, pour moi non.

      J'ai joué durant des années dans des groupes sans savoir le solfège. Je connaissais mon instrument et le plus important, c'est de savoir se repérer sur son manche afin de pouvoir être juste avec le groupe.

      Mais pour moi, les notions de solfèges pures et dures sont pas fondamentale. C'est clair que cela peut faciliter la communication, mais crois-moi que la plupart des musicien·nne·s ne connaissent pas le solège ou alors seulement les bases.

  • Photo de profil : jhell49
    Jhell49

    les tablatures trop BIEN  . Grace a vos cours j'ai vite assimillé la lecture et pris du plasir avec pleins de morçeaux .mrci à vous tous . jhell.

  • Photo de profil : Iffick
    Iffick

    Bonjour,

    donc pas de cours de somnlfeges sur Hguitare ?

  • Photo de profil : Iffick
    Iffick

    Désolé, somnifeges

  • Photo de profil : Raff de HGuitare
    Raff de HGuitare

    Hello,

    A priori non, pas de cours de solfège de prévu. Mais qui sait ? Au moins les bases de la théorie musicale pour celles et ceux que ça intéresse 🙂

  • Photo de profil : Iffick
    Iffick

    Hy

    Comme on dit "chaque chose en son temps"


LES COURS DE GUITARE les cours de guitare

Venez découvrir les cours pour apprendre la guitare. Quel que soit votre niveau, complètement débutant ou déjà avec de bonnes notions, quelles que soient vos envies, vous trouverez des cours pour vous.

Je vais voir les cours