Apprendre Zero de Smashing Pumpkins à la guitare

Liste des raccourcis

  • V : Vidéo
  • M : Métronome
  • A : Accordeur
  • P : Playback

Vidéo

  • / : Chapitre précédent / suivant
  • / : Diminuer / augmenter le volume
  • : Double click

Métronome

  • / : Diminuer / augmenter BPM de 1
  • / : Diminuer / augmenter BPM de 10

Accordeur

  • : Accordeur chromatique
  • : Accordeur diatonique
Play video
Loading video
A
B
Chapitres
00:00/00:00
1080p
Régulier
Variable
Tempo de départ
Tempo de fin
Incrément en BPM
Décrément en BPM
Nombre de mesures

Avant la variation

Durée
TAP
Nombre de temps par mesure
START
Chromatique
Diatonique
Choisissiez votre playback et sa vitesse
A
B
Avertissement pour les utilisateurs iPhone/iPad : malheureusement, ce support de permet pas de lire deux flux audios simultanément.
mute
volume max
mute
volume max
mute
volume max
A
B

Nous allons voir non pas 1 mais 2 riffs issus de ce titre du mythique album Mellon Collie and the Infinite Sadness

Album: Mellon Collie and the Infinite Sadness

Sortie: 23 avril 1996

Genre: Rock, Grunge

Comment jouer Zero de Smashing Pumpkins à la guitare ?

Dans ce riff de la semaine, nous n'allons voir par un, mais bien deux riffs de guitare. Respectivement ceux du couplet et du refrain qui sont très proches dans leurs techniques et leurs compositions.
Rythmiquement, vous verrez que ce riff de guitare est assez carré, tout joué en croche, on pourrait presque dire qu'il n'a pas réellement de groove. Ce qui est, précisons-le, pas forcément mauvais dans le sens où c'est certainement là une volonté du groupe de créer quelque chose de très droit, presque robotique. Dans ce sens, il est conseillé de jouer tout en aller.

La principale difficulté sera de bien réaliser vos accords de tonique/octave avec la "corde du milieu" (de votre position) qui doit bien être mutée sous peine de faire entendre des harminiques non désirées. Cela se retrouve sur tout le riff, alors travaillez bien ces positions d'accords.

Pour tout le reste, écoutez bien les conseils de Luc Panchaud et surtout, éclatez-vous sur les playbacs !